CIRCONSTANCES


La Cité des sciences avait organisé un débat intitulé Masculin/féminin: la loi du genre. Le mercredi 2 juin 2004, Patricia MERCADER était invitée pour parler des trans.

Le titre de son intervention était L'illusion transsexuelle, comme le titre de son livre paru en 1994, montrant ainsi qu'elle était toujours en accord avec le contenu de son livre qui, certe, n'atteint pas les sommet de bétises du Changer de sexe de Colette CHILAND, mais qui reste dans la même veine. A juste titre, le sang du GAT n'a fait qu'un tour. « De quel droit Patricia MERCADER parlait à la place des trans! On allait encore entendre les mêmes poncifs sans qu'aucune preuve scientifique ne soit apportée. Encore des discours transphobes qui ont pour conséquences la justification de la transphobie primaire qu'affiche une part non négligeable de la population, avec ce que cela produit sur nos vies. » Le GAT a décidé que ça ne pouvait plus durer.

Bernard SALADIN D'ANGLURE a fait sa conférence sur Le troisième sexe chez les Inuits. Quand est venue le tour de Patricia MERCADER, le GAT a envahi l'estrade en criant des slogans et montrant des pancartes, empêchant la suite de la conférence. Patricia MERCADER n'a pas pu prendre la parole.

Suite au zap du GAT, la Cité des sciences a proposé que le débat ait lieu sur internet. Il ne s'agit pas d'un forum comme on peut en avoir l'habitude. C'est assez restrictif. L'article de Patricia MERCADER est disponible (sous forme de fichier PDF à télécharger) sur le site de la Cité des sciences. Il y avait aussi la possibilité de poser des questions jusqu'au 17/07/2004. Les réponses des conférenciers seront inscrites sur leur site durant l'été. Voir les 28 questions que j'ai posées à Patricia MERCDER sur la site de la Cité des sciences[1].

Les autres conférences de ce cycle de conférence ne sont malheureusement pas disponibles sous forme de texte. Il est seulement possible de les visualiser en téléchargeant un logiciel vidéo commercial lourd (version d'évaluation d'un mois).
Dommage...


Note:

[1]  Les mentions du zap et tous les échanges ont été supprimés. Ce cite en garde donc la seule trace.

Mis en ligne le 18/07/2004. Mis à jour le 31/07/2004.


    

Hit-Parade des sites francophones