TROUVER DES MEDECINS


Lors de votre parcours, vous serez probablement amené à contacter des phoniatres (médecins) et orthophonistes (auxiliaires de médecine, comme les kinésithérapeutes) pour le travail de rééducation de la voix et des dermatologues pour l'épilation électrique de la barbe ou du bras [pour la phalloplastie], endocrinologues pour le traitement hormonal, psychiatres, psychologues ou psychothérapeutes, généralistes ou autres médecins dont vous avez besoin ou pour vous aider dans votre transformation.

Il est également très utile, voire indispensable d'avoir un médecin généraliste avec qui on se sent en confiance et qui est à l'aise avec la question trans. Même si il/elle n'y connaît rien (c'est presque toujours le cas), il/elle ne doit pas avoir d'opinion négative sur le sujet. Ainsi vous pourrez le/la consulter pour tous les petits problèmes de santé (grippe, fracture, maladies diverses...) sans inquiétude. Il/elle pourra vous prescrire au mieux les médicaments qui vous sont nécessaires en tenant compte des interactions avec votre traitement hormonal.

Y a t-il des médecins compétents en matière de transsexualisme? Il n'existe pas de diplôme de qualification. Les médecins les plus capables ne sont pas forcément ceux qui s'en font une spécialité ou qui affirment être compétents. En effet, le transsexualisme est un sujet inexpliqué, inexplicable, et nombreux sont ceux qui ont des préjugés et qui pensent et parlent à la place des transsexuelLEs. Les plus compétents sont ceux qui savent les écouter, et qui agissent dans le seul but de les aider. On a déjà pu entendre des “spécialistes” dire que les autres médecins, ceux qui n'agissent pas selon leur opinion du transsexualisme, sont incompétents. C'est à chacun de nous, les transsexuels et transgenres, qu'il appartient de penser quel médecin est compétent. Les questions trans relèvent de l'entraide, de l'humanisme, pas de la psychiatrie.

J'ai des coordonnées de médecins (généralistes, dermatologues, endocrinologues, phoniatres, orthophonistes, chirurgiens, psychiatres, psychologues…), dont une partie sur Paris et Ile de France, qui acceptent de prendre en charge des personnes “transsexuelles” et qui pourraient correspondre à vos attentes. Pour ce faire, j'ai besoin de connaître votre département de résidence pour vous donner le coordonnées des médecins les plus proches de chez vous.

Ces coordonnées m'ont été transmises par des personnes concernées. Je ne connais pas tous ces médecins. L'avantage est qu'ils connaissent au moins une personne trans, donc le dialogue devrait être plus aisé. Ils peuvent cependant être également hostiles, je ne peux pas le savoir. Certains peuvent réellement vous aider, d'autres vous écouteront mais ne feront rien, d'autres essaieront de vous faire renoncer en jouant la montre et le découragement. Donc, si ces médecins ne vous conviennent pas, merci de me le signaler. Contactez-moi pour obtenir de nouvelles coordonnées. Peut-être aurais-je de nouvelles coordonnées de médecins à côté de chez vous.

Beaucoup de personnes ont dû chercher des médecins proches de chez elles et qui soient compétents. Vous aussi, vous le pouvez. Si je n'ai pas de médecins proches de chez vous, ou les médecins dont nous je vous ai donné les coordonnées sont trop loin de chez vous, ou s'ils ne vous satisfont pas, vous pouvez en trouver en faisant une recherche dans l'annuaire (pages jaunes, minitel ou internet), en demandant à votre généraliste et aux médecins que vous connaissez...

Au tout début, lorsque l'on prend la décision d'assumer qui on est, rien n'est simple. On manque d'assurance. On a peur d'être pris pour fou/folle... Il peut être utile de contacter un groupe d'entraide ou une association. (Voir “Trans” dans le dossier “Liens”.)

Avant toute consultation, assurez-vous par téléphone ou par courrier, que ces praticiens acceptent de vous suivre pour transsexualisme. Essayez d'aborder directement le pourquoi de votre appel: «bonjour, je voudrais parler au docteur, c'est important. Je suis transsexuelLE, j'ai besoin d'aide; je voudrais savoir si vous accepteriez de me rencontrer...» Autant partir sur un dialogue franc. Renseignez-vous également sur leurs tarifs pour savoir s'ils sont conventionnés ou non. (Voir Prise en charge et ticket modérateur.) Cela vous évitera les déplacements inutiles et permettra au médecin de se préparer. Si il/elle ne peut pas vous parler sur le moment, (il/elle est souvent en consultation), demandez à quelle heure ou quel jour il/elle peut être plus facilement jointE. Si ce médecin ne peut pas ou ne veut pas vous aider, ou si il/elle ne vous inspire pas confiance, il faut aller en “démarcher” unE autre. Et ainsi de suite, jusqu'à trouver un médecin de confiance.

Me demander des coordonnées de médecins les plus proches de chez vous: cliquez ici.
N'oubliez pas de m'indiquer votre département de résidence.

Me signaler des médecins qui ne vous conviennent pas: cliquez ici.
Merci de m'indiquer la nature du problème.

Je manque de coordonnées de médecins surtout en province qui acceptent les personnes trans. Vous n'êtes sans doute pas seulE dans votre région. Si vous trouvez des médecins acceptant de vous aider, donnez-moi leurs coordonnées, cela me permettra d'aider d'autres personnes.
Me donner des coordonnées de médecins: cliquez ici.

Mis en ligne le 06/05/2004.


    

Hit-Parade des sites francophones