DIFFERENTS PSYS


Psychiatre, psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexologue, sexothérapeute, conseiller en sexologie... Qui est quoi et quelles sont les différences? Voici comment s'y retrouver.

Psychiatre: c'est un médecin (bac+8) ayant fait une spécialité de 2 ans en psychiatrie. C'est une formation universitaire (bac+10) dans une faculté de médecine. Le statut de médecin lui permet de prescrire des médicaments, des examens, des hospitalisations, des arrêts de travail, de faire des prises en charge en longue maladie ou à 100% dans la cadre d'une affection longue durée. Ses consultations sont remboursées par la Sécurité Sociale.

Psychologue: c'est une formation universitaire (bac+5) dans un département de psychologie d'une faculté. Le DESS (diplôme d'étude supérieure spécialisée) permet selon la spécialisation de travailler pour différents secteurs: psychologie du travail, sociale, de la petite enfance, clinique... La spécialité qui nous concerne est le DESS de psychologie clinique et pathologique qui forme le psychologue clinicien. Quand le psychologue clinicien travaille à l'hôpital, c'est sous la direction d'un médecin. Contrairement à la médecine occidentale, il peut y avoir plusieurs approches théoriques différentes selon les universités. Certaines sont psychanalytiques, d'autres cognitivistes et comportementalistes, d'autres ethnopsychiatriques, d'autres multi théoriques... Tout comme le psychiatre, le psychologue clinicien ne peut pas faire de psychothérapie s'il n'a pas fait une formation à la psychothérapie. Il fait des entretiens clinique.

Psychanalyste: c'est une personne, parfois psychiatre ou psychologue clinicien, qui a fait une psychanalyse et une formation didactique. Le psychanalyste est en supervision pour les patients qu'il suit en tant que psychanalyste. La formation d'un psychanalyste se fait dans le privé. Il n'y a pas de formation universitaire ni de diplôme de psychanalyste. Il peut parfois y avoir une formation universitaire de psychanalyse ouverte à tous mais elle ne donne pas lieu à un diplôme. Dans ce cas, il s'agit d'un enseignement uniquement théorique sans visée thérapeutique. En France, il existe de multiples écoles: l'école freudienne et l'école lacanienne.

Psychothérapeute: c'est une personne, parfois psychiatre ou psychologue clinicien, qui a fait une psychothérapie et une formation didactique. Le psychothérapeute est en supervision pour les patients qu'il suit en tant que psychothérapeute. La formation de psychothérapeute se fait dans le privé. Il existe de multiples écoles et approches théoriques. Il n'y a pas de formation universitaire ni de diplôme de psychothérapeute. Actuellement il y a un projet de statut européen de psychothérapeute.

Sexologue, sexothérapeute et conseiller en sexologie: avant 1995, toute personne pouvait s'instituer sexologue. En 1995, le Conseil National de l'Ordre des Médecins y a mis bon ordre en le réservant au seuls médecins qui ont obtenu le Diplôme National Inter Universitaire de sexologue. La sexologie n'est pas une spécialité médicale mais une compétence acquise par une formation et qui relève de la médecine. Pour les médecins et les psychologues cliniciens, la formation est sur 3 ans à raison d'environ 180 heures par an. Pour les autres personnes, la formation est de 1 à 2 ans et n'ouvre pas droit au titre de sexologue. Par contre ils peuvent utiliser les titres de sexothérapeute ou de conseiller en sexologie après avoir suivi une formation idoine.
Plus d'info sur la page Comment choisir un sexologue du site de l'Institut de Sexologie.


Les consultations des psychologues cliniciens, psychanalystes, psychothérapeutes, sexothérapeutes et conseillers en sexologie, — non-médecins — ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale, sauf si elles ont lieu en milieu hospitalier ou en CMP.

N'hésitez donc pas à demander leurs statuts et leurs formations à vos pys afin de savoir à qui vous avez affaire. Demandez leur également leurs tarifs s'ils n'exercent pas en en milieu hospitalier ou en CMP. Le tarif de base (secteur 1 ou conventionné) de la consultation en psychiatrie en de 40 € (environ). Tout ce qui dépasse (secteur 2 ou conventionné honoraires libres) peut être pris en charge par certaines mutuelles complémentaires mais pas par le 100% ni par la CMU. Tout ce qui n'est pas conventionné (secteur 1 ou 2) n'est pas pris en charge donc non remboursable.

Mis en ligne le 05/02/2004. Mis à jour le 05/04/2004.


    

Hit-Parade des sites francophones