PROTHESES ERECTILES


Les prothèses érectiles ont fait des progrès. Après la Flexdex qui n'est plus guère employée, voici l'ASM Ambicor et l'AMS 700. La première, plus récente, est la plus intéressante. En Belgique, elles sont garanties à vie par le fabriquant. Elle est aussi mieux remboursée depuis janvier 2006. Il faut compter 2.500 € au lieu de 3.500 € avec un E112.

Sommaire

  • Spécifications techniques:
  • L'ASM Ambicor
  • L'AMS 700
  • La Dynaflex
  • Pour les deux premières prothèses:
  • Résumé des mises en garde et des contre-indications
  • Références
  • L'AMS Ambicor

    La prothèse dans son emballage telle qu'elle se présente avant l'implantation. Il s'agit d'un exemplaire de démonstration.

    Shéma-1: gonflage de la prothèse érectile.

    L'implant est en deux parties, ce qui simplifie l'implantation chirurgicale. Les composants sont déjà remplis et raccordés, d'où une réduction du temps de préparation. Elle peut convenir aux patients ayant subi une intervention abdominale. L'implantation est possible en chirurgie ambulatoire (chez les hommes de naissance mais pas chez les trans').

    Photo: AMS Ambicor.

    La pompe est implanté dans les bourses près des testicules. Les 2 tubes sont implantés dans le pénis. Chez les trans' (femme vers homme) certains chirurgiens ne mettent qu'un tube. A l'état flacide, le liquide est en grande partie intégré dans des réservoirs qui se trouvent à l'extrèmité des 2 tubes et dans la pompe. En pompant, le liquide (sérum physiologique) est transféré des réservoirs dans la partie blanche des tubes. Pour la dégonfler, il faut plier la prothèse en son centre pendant environ 20 secondes, puis la relâcher. Le liquide retourne en partie dans les réservoirs. Il peut être nécessaire de recommencer l'opération pour complèter le dégonflement qui peut ne pas être suffisant.

    Elle est facile à utiliser pour le patient. Quelques pressions exercées sur la pompe suffisent pour le gonflage. Presser et relâcher la poire de gonflage à plusieurs reprises pour transférer le liquide.

    Chez moi la poire est dure et peu accessible. Il me faut plusieurs minutes pour obtenir un gonflement suffisant en pressant de multiples fois la poire.

    Shéma-1: gonflage de la prothèse érectile.
    Shéma-1: gonflage de la prothèse érectile.

    Le dégonflage se fait normalement en une seule étape. Plier la prothèse pendant environ vingt secondes, puis la relâcher. Il peut être nécessaire de recommencer l'opération pour complèter le dégonflement qui peut ne pas être suffisant.

    Shéma-2: dégonflage de la prothèse érectile.
    Shéma-2: dégonflage de la prothèse érectile.

    L'AMS 700

    Le procédé est très proche du précédent. La prothèse est pré-connectée et prête à implanter. Les tubes pré-connectés entre la pompe et les cylindres éliminent 2 connexions lors de l'intervention chirurgicale. Une seule connexion est nécessaire. Le réservoir, la pompe et les cylindres sont livrés déjà remplis avec une solution saline isotonique.

    Photo: AMS 700.

    La pompe est implantée dans les bourses près des testicules. Le réservoir est implanté dans l'abdomen et les 2 tubes dans le pénis. Chez les trans' (femme vers homme) certains chirurgiens ne mettent qu'un tube. En pompant, le liquide (sérum physiologique) est transféré du réservoir dans les tubes. Pour dégonfler l'érection, il faut pomper à nouveau et le liquide passe des tubes dans le réservoir.

    Pour les hommes bios, l'expansion des cylindres en diamètre et en longueur assure une adaptation à l'allongement des corps caverneux au cours du temps. Elle permet d'obtenir une érection d'aspect très naturel. Elle facilite le choix de la dimension adaptée à l'anatomie du patient.

    La Dynaflex

    La première de ces prothèses est plus simple mais reste semi rigide en permanence. La longueur des implants doit être adaptée à chaque patient.

    Photo: Flexdex.

    L'érection est obtenue par une ou plusieurs poussées sur le bout de la verge vers le ventre. Pour la stopper, la flaccidité s'obtient normalement en une seule étape. Plier la prothèse pendant environ vingt secondes, puis la relâcher, comme pour l'AMS Ambicor.

    Résumé des mises en garde et des contre-indications

    L'implantation de l'un de ces dispositifs éliminera la possibilité d'une érection naturelle ou spontanée, ainsi que toute autre forme de traitement chirurgical. Elle peut produire le raccourcissement ou la courbure du pénis ou y laisser une cicatrice.

    L'implantation de l'un de ces dispositifs est contre-indiquée chez les patients souffrant d'infections génito-urinaires évolutives ou d'infections cutanées évolutives dans la région concernée par l'intervention.

    Chacun de ces implants contient de l'élastomère de silicone. Il est conseillé d'évaluer avec soin les avantages et les inconvénients de son implantation chez les patients présentant une sensibilité connue au silicone.

    Références

    American Médical Systems Inc.:
    http://www.americanmedicalsystems.com
    Numéros de commande internationaux:
    - AMS Ambicor: 23000053G FR (11/02)
    - AMS 700: Fiche 700 FR (11/02)

    Mis en ligne le 11/12/2006.


        

    Hit-Parade des sites francophones