PHALLOPLASTIE A:
pose de le prothèse érectile


AVERTISSEMENT: concernant les photos, veuillez d'abord lire “Quelques règles” si ce n'est pas déjà fait.
Les photos sont réservées à un usage strictement privé. Toute reproduction sur tout support sans autorisation (cf: “Quelques règles”) pour un usage autre que privé est interdite.

La pose de la prothèse pénienne ou érectile AMS Ambicor s'est bien déroulée pour moi. 5 FtM sont passés le même jour pour cette opération. Pour 2 d'entre eux il y a eu rejet de la prothèse dans les jours suivants leur sortie de l'hôpital. Il me semble qu'en cas d'oedème ou hématome plus important que ce qui est attendu, l'hospitalisation et le traitement antibiotique devrait être prolongés.

Le matin, un lavement anal est donné pour vider la fin du tube digestif. Au bloc, pendant l'anesthésie une sonde urinaire passant par les voies naturelles (le pénis) est mise en place. La prothèse est implantée puis gonflée et maintenue par un pansement à 45° de l'abdomen. Il faut garder le lit pendant 5 jours. Le 6ème jour la prothèse est dégonflée, ce qui est assez douloureux. On vérifie qu'une fois la sonde urinaire enlevée, la vessie se vide bien après chaque miction par une échographie. Quand la vessie se vide bien, on peut sortir. Les fils ne sont pas auto résorbables et il faut les enlever une dizaine de jours après. L'infirmière à eu beaucoup de mal pour enlever les fils qui étaient coupés trop court. Après la sortie de l'hôpital, la prothèse ne sera pas regonflée avant la visite post opératoire qui aura lieu 2,5 mois plus tard.

Trois jours après l'opération, qui a eu lieu le vendredi 08/09/2006, l'oedème est important. Je ne m'attendais pas à une telle ampleur. L'oedème est plus important que lors des opérations précédentes. Par contre il est très localisé alors que lors de la phalloplastie, il atteignait aussi les cuisses et le ventre. Il se résorbera assez rapidement, en moins de 2 mois, alors qu'il avait fallu plus de 6 mois après la phalloplastie et la réfection de l'urètre. J'ai plus mal au dos qu'autre part, il faut dire que je sors d'un lumbago. Je suis toujours étonné de ne pas avoir mal ou plus mal. Le pansement qui maintient le pénis est un bricolage fait avec des morceaux de mousses collés les uns sur les autres pour servir de tuteur. Un thermomêtre thermosensible est collé sur le pénis pour vérifier sa température. Cela n'empèche pas de prendre 2 fois par jour la température sous le bras et de vérifier que ces mesures correspondent. La sonde urinaire sort par le bout du pénis. Le testicule gauche, celui à droite sur la photo, a été descendu dans le bas du scrotum. On le voit sous la cicatrice. La pompe a été implantée à la place qu'occupait le testicule gauche, la bosse à droite sous le pénis sur la photo. intervention le vendredi, photos prises le lundi.
photo phalloplastie exemple A42
Photo phalloplastie, exemple A42.

photo phalloplastie exemple A43
Photo phalloplastie, exemple A43.

Le mercredi 13/09, le 6ème jour, on enlève la sonde urinaire sans problème ni douleur. Les photos suivantes sont prises le mercredi.
photo phalloplastie exemple A44
Photo phalloplastie, exemple A44.

Avant de dégonfler la prothèse.
photo phalloplastie exemple A45
Photo phalloplastie, exemple A45.

photo phalloplastie exemple A46
Photo phalloplastie, exemple A46.

Après le dégonflement de la prothèse. Le geste a été douloureux. Des hématomes en ont résultés, ils ne sont pas encore visibles.
photo phalloplastie exemple A47
Photo phalloplastie, exemple A47.

Mis en ligne le 10/12/2006.


    

Hit-Parade des sites francophones