The Harry Benjamin International Gender Dysphoria Association's
Standards of Care for Gender Identity Disorders, Sixth Version,
traduit pour le Groupe Activiste Trans’ (GAT) par:
Marlène MEGES, Alana CAMUS HOLLAND, Tom REUCHER.


SDS: PETIT LEXIQUE HORS TRADUCTION


1) Généralités

Agoniste: qui a une action favorisante.

Anamnèse: histoire/historique médicale d'un individu.

Antagoniste: qui a une action freinante ou bloquante.

Blépharoplastie: chirurgie plastique des paupières.

Catamnèse: histoire/historique d'un cas (pathologie, syndrome).

Diabete juvénile: diabète sucré (à évolution létale se terminant par un coma si non traité).

Glycémie à jeun: taux de glucose (dextrose) dans le sang d'une personne à jeun. Le taux, régulé principalement par l'insuline et le glucagon (produits par le pancréas) varie entre 5 mmol/l et 10 mmol/l. En dessous de 5 mmol/l, l'on est en présence d'hypoglycémie (traité au glucagon) entraînant l'affaiblissement des fonctions musculaires et neurologiques. Au dessus de 10 mmol/l, l'on est en présence d'hyperglycémie (diabète sucré traité à l'insuline) entraînant des dommages aux vaisseaux sanguins (dont ceux des yeux), au système nerveux et aux reins.

Gonadectomie: ablation des gonades (testicules, ovaires).

Hyperprolactémie: production excessive de prolactine entraînant une galactorrhée (production de lait excessive) et pouvant s'avérer être un signe de présence d'un prolactinome (tumeur du lobe inférieur de l'hypophyse).

Labilité émotionnelle: instabilité émotionnelle.

Médicaments agonistes LHRH: médicament stimulant les récepteurs LHRH. Cette abréviation signifie “Luteinizing Hormone Releasing Hormone” (en Français: “Hormones Débloquant la sécrétion d'Hormones Lutéinisantes ou Lutéinostimulantes / lutéostimulantes / gonadotrophine B”). Ces hormones sont sécrétées par le lobe antérieur de l'hypophyse (ou glande pituitaire). Ces hormones lutéinisantes favorisent la production de testostérone chez l'homme et du corps jaune gravidique ou menstruel caractérisé par la présence de cellules jaunes sécrétant l'hormone stéroïde dite luteïne (ou progestérone). Cette dernière hormone prépare la muqueuse utérine à l'implantation de l'ovule fécondé (corps jaune gravidique) ou favorise la reconstitution de la muqueuse utérine (corps jaune menstruel) chez la femme.

Médroxyprogestérone (ou progestérone synthétique): substance qui supprime la production d'œstrogène ou de testostérone, et par conséquent, retarde les changements physiques de la puberté.

Numération cellulaire: évalutation du nombre de cellule sanguines dans un volume de sang donné (litres, millilitres). Cette évaluation est très utile pour déceler des maladies sanguines.

Prolactine (ou hormone galactogene, luthétrophine ou lutéotropine, mammotrophine): hormone lutéotrope — hormone sécrétée par le lobe inférieur de l'hypophyse qui favorise la sécrétion de progestérone, a un effet protecteur sur la muqueuse utérine durant la grossesse et déclenche la lactation après l'accouchement.

2) Pour les patients Homme vers Femme

Chondroplastie thiroïdienne: plastie (remodelage) du cartilage thiroïdien (pomme d'Adam).

Labiaplastie: création des lèvres du vagin.

Orchidectomie: ablation des testicules.

Penectomie: ablation des corps caverneux, et corps spongieux, la peau du pénis est préservée.

3) Pour les patients Femme vers Homme

Métaoidioplastie: intervention chirurgicale qui permet au clitoris d'être libéré et d'apparaître comme un micro pénis (résulte l'action conjuguée des hormones et du chirurgien).
Notons qu'il existe autant d'orthographe que de chirurgien (métoïdioplastie, métodoioplastie, métaïdioplastie, métadoioplastie...) mais l’othographe correcte est la suivante.
Métaoidioplastie: “meta” qui veut littéralement dire “change”; “oidio” qui est un mot latin concernant les parties génitales; “plastie” qui est un terme utilisé pour les procédures de chirurgies plastiques. Donc, le terme Métaoidioplastie signifie littéralement changer les parties génitales avec un procédé de chirurgie plastique.

Phalloplastie: construction du phallus / du pénis.

Salpingo-oophorectomie: ablation des trompes de Fallope (salpingectomie) et des ovaires (oophorectomie = ovariectomie).

Scrotoplastie: construction du scrotum ou bourses.

Urethroplastie: construction de l'urètre (canal urinaire).


Les Standards de soins de la HBIGDA.

Télécharger les Standards de soins.pdf, (102 ko) en français.


Harry Benjamin International Gender Dysphoria Association

http://www.hbigda.org

Groupe Activiste Trans’

http://transencolere.free.fr
http://bistouriouioui.free.fr
http://syndromedebenjamin.free.fr
http://patatrans.free.fr
http://alanacamusholland.free.fr

Mis en ligne le 30/04/2005.


    

Hit-Parade des sites francophones